Débuter

Vous êtes décidés: "je veux du Soay"! Mais que faut-il pour démarrer dans de bonnes conditions? Voici un récapitulatif des éléments strictement nécessaires à l'accueil d'un cheptel de Soays, aussi petit soit-il.

Un peu de temps libre

Le Soay est un animal très autonome, qui ne nécessite que très peu de soins. Ceci étant, très peu ne veut pas dire pas du tout! Il faut, et ce de façon quotidienne sans exception, s'assurer que les Soays disposent d'eau claire à volonté et d'une ration de foins lorsque l'herbe se fait rare. Il peut également arriver que les brebis sortent du terrain pour de multiples bonnes, à leurs yeux, raisons. Ce genre d'incidents doit évidemment être régularisé au plus vite. Si vous avez tendance à vous absenter pendant plusieurs jours, et n'avez pas de connaissances qui pourraient assurer l'intérim de façon réaliste, alors le Soay n'est probablement pas pour vous (ni aucun animal de ferme par ailleurs).

La pâture

Si vous envisagez un cheptel de brebis, vous disposez sans doute d'une pâture. Le Soay n'étant pas difficile, n'importe quel type de terrain lui conviendra (friche, prairie, ronces..) mais il est préférable que la pâture propose une certaine diversité de plantes. En zone humide, prévoir des zones sèches en périphérie pour leur repos. Les moutons doivent aussi pouvoir s'abriter du soleil en cas de chaleurs (arbres, buissons, abri...). Il est d'une importance vitale que vos Soays disposent d'une source d'eau claire en abondance. Une pierre à lécher (sans cuivre!) sera également toujours bienvenue. Plus à ce sujet au chapitre "Alimentation".

Nombre de sujets

Le nombre d'animaux dépends à l'évidence de la capacité de votre pâture. Il faut compter entre 5 à 10 Soays à l'hectare, le nombre exact dépendant de la productivité de votre pâture d'une part, et de votre volonté à compléter (ou pas) leur alimentation avec du fourrage. Il est de bon sens de démarrer avec un nombre peu élevé d'animaux, pour éventuellement augmenter graduellement par la suite afin de déterminer la charge admissible par votre pâture. Attention cependant: le mouton, quel qu'il soit, est un animal grégaire et ne supporte pas la solitude! Le nombre absolument minimum d'animaux est donc de deux, mais trois serait largement préférable.

Brebis ou béliers?

En fonction de vos projets moyen terme, il peut être tout indiqué de s'orienter vers un cheptel de béliers, ou bélier et brebis. S'il s'agit simplement d'assurer la tonte d'un terrain sans le "risque" de se retrouver à gérer des brebis gestantes, alors la solution la plus simple consiste à prendre uniquement de jeunes béliers (d'un age similaire, dans la mesure du possible). Les béliers Soay sont rarement agressifs, et savent vivre ensemble en parfaite harmonie tant qu'aucune brebis ne se profile à l'horizon. Cela présente l'avantage additionnel de garantir un délainage naturel systématique, là où pour les brebis la chose est plus aléatoire (voir page sur le délainage). À contrario, composer un cheptel exclusivement de brebis n'est pas nécessairement une bonne idée. Un cheptel de brebis sans bélier risque d'être stressé en permanence, aucun mâle n'assurant le rôle, purement psychologique, de protecteur du troupeau. Une note d'attention: évitez de vous familiariser avec un bélier, celui-ci risquerait ensuite de remettre en question votre position hiérarchique et vouloir vous "tester", état difficilement rattrapable sauf à se résoudre à le castrer.

Clôtures

Le Soay est un animal très intelligent, mais qui ne s'intéresse guère aux limites cadastrales de vos parcelles. C'est pour cette raison qu'il convient de l'aider à connaître les limites administratives de votre terrain par le biais d'une clôture. Les fils électriques ne fonctionnent pas vraiment avec le Soay, ce dernier apprends très vite à passer au travers. Le filet électrique est plus efficace, mais relativement onéreux et necessite un poste électrique, il s'agit plutôt d'une solution temporaire, incompatible d'ailleurs avec la neige hivernale. Un grillage nouée à mailles progressives type "Ursus" (ou similaire) est sans aucun doute la solution la plus adaptée, la plus robuste, tout en restant abordable. Par expérience, une clôture de 90 cm de hauteur est suffisante. Le Soay étant un être territorial, il ne cherche pas à s'échapper tant qu'il ne se sent pas en danger. Nous recommandons néanmoins une clôture d'au moins 120 cm - ce surtout afin d'éviter les éventuelles intrusions extérieures (de chiens notamment). Pour le Soay, 90 ou 120 cm ne fait pas une grande différence - dans les deux cas il saura sauter par dessus si vraiment il en ressent la nécessité vitale.

Votre clôture devra être vérifiée fréquemment car il arrive que les moutons s'y coincent la tête. C'est particulièrement vrai dans le cas des brebis à cornes.

Bergerie

Le Soay a l'habitude de vivre dehors, son île natale lui a appris à supporter un climat rude. Une bergerie n'est donc pas indispensable, mais un abri serait tout de même très apprécié afin que les moutons puissent s'y réfugier en cas d'averse, neige ou canicule. Il serait pertinent de disposer a minima d'un abris couvert a trois pants, au sol sec et paillé. Sur l'île Soay, les moutons se protègent du vent et de la pluie en se réfugiant dans les rochers.

Grange ou entrepôt

Pensez à prévoir un espace de stockage non accessible aux moutons pour y entreposer le fourrage et la litière que vous devrez apporter à vos animaux.

Un vétérinaire

Même s'il est possible, voir probable, que vous n'ayez que peu de contact avec un vétérinaire dans le cadre de l'aventure Soay, il est néanmoins important que vous sachiez localiser un vétérinaire avant même de faire venir vos moutons. Le jour où il vous sera urgent de prendre contact avec un professionnel de la santée ovine, il risque d'être un peu tard pour feuilleter le botin. Faites attention à ce que votre vétérinaire soit compétant en matière d'ovins - tous n'accèptent pas d'intervenir sur ces animaux. Il devra également accepter de se déplacer jusque chez vous en cas de besoin, ou sinon il vous faudra disposer de moyens techniques pour assurer le transport de vos bêtes (moutonnière, cage...).